Nos pôles d'intérêt

Présentation

L’idée la création de DDk Anticipation vient de l’observation de l’immense vague technologique dont nous ne voyons que l’émergence. L’humanité a connu trois grandes disruptions :

1/ l’invention du feu qui nous permit d’assurer notre survie, 2/ l’invention de l’écriture, à ce point importante, qu’elle est associée au début de l’histoire,

3/ l’invention de l’imprimerie grâce à laquelle les savoirs se sont répandus,

et voit l’émergence de la quatrième : le bouleversement technologique actuel.

Cette page tente de donner un aperçu de ses axes majeurs.

Intelligences artificielles

Un programme informatique peut être très complexe sans pouvoir apporter lui-même de modifications à ses algorithmes, Une IA peut le faire. Elle n’est toutefois pas consciente d’elle-même. Principalement 2 sortes d’IA, celles qui consultent des milliards d’informations et s’améliorent par les validations qui sont faites sur les conclusions (exemple la reconnaissance d’objets ou de visages) et les IA s’autoprogrammant. Citons Alphagozero qui pulvérise les joueurs de Go humains. Elle a aussi appris les règles des Echecs et s’est entrainée contre elle-même pendant 4 heures : elle vainc tous les joueurs en inventant des stratégies inédites alors que des traités de stratégie du jeu d’échec existent depuis des millénaires.

La conscience artificielle encore appelée Intelligence Artificielle Forte existera-t-elle un jour ? Deux voies semblent possibles : des intelligences artificielles chargées de veiller sur les gens (les malades par exemple)  ou de les assister pourraient à ce point être imprégnées qu’elles deviendraient conscientes. Une seconde possibilité : celle due à méta-intelligence gérant plus IA dont la complexité l’amènerait à la même conscience.

Big Data

Le Big Data est un concept devenu réalité reposant sur plusieurs piliers : 1/ les données et surtout leur explosion quantitative (chaque jour s’échangent un million de millions de millions de millions de millions de bytes) 2/ les outils de recherche créés par les data scientists et utilisés par les data annalists. Il s’agit non plus de faire apparaître des tendances clairement perceptibles mais de découvrir des faits ténus et des technologies permettant d’archiver les données de nature très variée, des voix parfois cryptées, des images, des sons des vidéos, des programmes, etc.

La gestion de ces montagnes de données, leur stockage ont engendré de nouvelles activités : archiver et structurer sans les déformer des données disparates et surtout les retrouver dans un temps raisonnable. Certaines IA sont spécialisées dans ce type de travail.

Blockchain

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle (définition de Blockchain France).

Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.

Les possibilités d’application sont immenses et ne se limitent pas au célèbre Bitcoin. Dans le domaine de l’enseignement, il devient possible de certifier un diplôme et de pouvoir consulter la liste de ses bénéficiaires, d’établir des contrats infalsifiables,  de voter sans possibilité de modifier les résultats, d’émettre des titres de propriété.

Internet des objets (IOT)

Peut-être l’axe le plus impactant, à court terme sur notre vie, l’internet des objets (IoT en anglais) consiste à relier des objets à internet, à positionner un engin, à trouver la température d’un endroit, l’impact de pluie sur une parcelle de terrain, etc. Associé à la 5G il permet de recueillir en temps réel des informations d’environ un million d’objet par hectare, de les gérer et d’agir en conséquence.

Transhumanisme

Plus encore que l’intelligence artificielle, le transhumanisme est porteur de fantasmes. Je reprends la définition la plus commune : le transhumanisme est un mouvement qui promeut l’utilisation des découvertes scientifiques et techniques pour améliorer les performances humaines. Suivant cette explication le transhumanisme a gagné depuis … des millénaires : les premiers sapiens utilisaient déjà des béquilles, les lunettes furent produites en quantité dès le 17ème siècle, il nous arrive d’avaler une aspirine, combien de personnes portent un pacemaker ? en Europe au moins deux personnes vivent avec un cœur artificiel. Les transhumanistes ont une ambition : vivre plus longtemps, en bonne santé et plus heureusement.

X

Se désabonner